Pensée du jour du 11 juin 2016

Vous avez toujours tendance à considérer les difficultés comme des empêchements. En réalité, c’est souvent dans les conditions difficiles que l’homme a les plus grandes possibilités de croissance, et cela justement parce qu’il est à l’étroit. Observez comment l’arbre de la forêt résout ce problème. Dans une forêt, tous les arbres sont tellement serrés que si l’un d’eux veut s’étaler, les autres l’en empêchent. Cet arbre se dit alors : « Ce sont là de mauvaises conditions pour mon développement, mais je vais trouver une solution. » Il ne peut se déployer en largeur, c’est vrai, mais rien ne l’empêche de s’élancer vers le haut. Dans cette direction l’espace est libre, il ne rencontre plus d’obstacles. Il en est de même pour l’être humain. Quand il ne peut plus aller ni en avant, ni en arrière, ni par côté, il ne lui reste qu’à se diriger vers le haut, c’est-à-dire à s’élancer vers le monde spirituel, car dans cette direction nul ne peut s’opposer à ses aspirations.

Pensée du jour

Advertisements

The URI to TrackBack this entry is: https://meditationrajayogaquebec.wordpress.com/2016/06/11/pensee-du-jour-du-11-juin-2016/trackback/